lundi 18 juin 2018

Films vus cette semaine #2 et #3
du 04 au 17/06

Q U E L Q U E  P A R T  D A N S  L E  T E M P S  de Jeannot Szwarc

Avec : Christopher Reeve, Jane Seymour, Christopher Plummer

L'histoire : 1972. Alors que se joue la pièce qu'il a écrite, Richard Collier est abordé par une vieille dame qui lui remet une montre et lui dit ces mots mystérieux : "Reviens-moi, je t'en prie". Huit ans plus tard, il découvre dans un célèbre hôtel un portrait de la vieille femme. Elle s'appelle Elise McKenna, et séjourna dans le même hôtel... en 1912. C'est le début d'une incroyable aventure qui va le transporter dans le passé, au début du XXè siècle.

J'étais tombé auparavant sur de bonnes critiques concernant ce film de 1980. Ayant découvert Christopher Reeve pendant ma pré-adolescence grâce à son rôle de Superman, j'étais curieux de le découvrir dans un autre registre.


Si je devais définir ce film en un seul mot, je dirais sans hésitation : déstabilisant. J'ai, en effet, trouvé qu'il dégagé une drôle d'ambiance. Naviguant entre film et téléfilm. Parfois kitch, mais parfois pas. Je ne sais clairement pas ou me positionner le concernant.

Est-ce que j'ai aimé ? Peut-être... Même répondre à cette question m'est difficile. Il y a des moments où j'étais vraiment dans le film et d'autres moment ou je levais les yeux au ciel ! 

Ce que je retiendrais surtout, c'est la performance de Christopher Reeve et de Jane Seymour. Je trouve qu'ils s'en sortent plutôt bien. J'ai ressenti une véritable alchimie entre eux rendant le tout vraiment très agréable à regarder.

Au final, je dirai que je suis mi-figue, mi-raison concernant ce long-métrage. J'en attendais peut-être trop et j'étais très loin de m'imaginer que l'histoire serait traité sous cet angle...

__________________________________________________


F R O M  H E L L de Albert et Allen Hughes

Avec :  Johnny Depp, Heather Graham, Ian Holm

L'histoire : En 1888, à Londres, dans les rues mal famées du quartier de Whitechapel, un tueur en série, surnommé Jack l'Eventreur, rôde. La nuit tombée, ce mystérieux personnage éventre des prostituées. L'inspecteur Frederick Abberline, de Scotland Yard, est engagé pour enquêter. Il comprend rapidement que ces crimes procèdent d'une mise en scène élaborée et suppose un sang-froid à toute épreuve et de solides connaissances en anatomie. Le policier, intuitif et visionnaire, dresse patiemment le profil de ce meurtrier hors normes.

Je sais que ce film n'est pas très récent, qu'il a été diffusé une multitude de fois, mais à ce jour, je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir. Il faut dire qu'il y a quelques années encore, j'avais tendance à fuir ce genre de film, mais plus maintenant...

Bon, il est vrai que je ne suis pas un fan inconditionnel de Johnny Depp. Je trouve que depuis quelques années, il a toujours tendance à nous servir la même soupe. Toujours les mêmes mimiques, la même intonation, j'ai la désagréable sensation qu'il interprète toujours le même personnage ! Pourtant, ici, ce que je retiendrais de ce film, c'est son interprétation que j'ai trouvé touchante. Le personnage qu'il incarne n'est pas souvent présent à l'image, je trouve, mais chacune de ses apparitions à réussie à me captiver.

Sinon, concernant ce film, j'ai juste envie de vous dire : "Mon dieu, que c'était long...". Il y a des passages qui m'ont, en effet, paru interminables...

Au niveau de l'ambiance, je dois dire que j'ai été bluffé par la mise en scène et par ce Londres de 1888. L'aspect sombre, crasseux apporte un vrai plus au film et surtout à l'histoire. Dommage que je n'ai pas plus adhéré à ce qu'il voulait me raconter.

Au final, j'ai terminé mon visionnage sur un avis plutôt mitigé. Il y avait certes de bonnes choses, mais elles étaient noyés sous des longueurs interminables. Dommage...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire